Vues : 9

Le samedi 20 août dernier nous étions réunis à Pontivy pour l’évent Pechezenn an Pondi, un CITO spécial sur les rives du Blavet à Pontivy. Petit retour en images et bilan de cette belle après-midi …

Un gros dossier administratif

On n’improvise pas une opération de pêche à l’aimant. Après la prise de contact avec les élus de Pontivy et de Pontivy Communauté (un grand MERCI à eux pour l’accueil de notre projet et un grand MERCI aussi à Erwan qui nous a permis de rentrer en contact avec eux) nous avons finalement été amené à faire une demande d’autorisation auprès des Canaux de Bretagne qui est l’organisme qui gère les opérations sur le Blavet (mais pas que, regardez sur leur site pour en savoir plus).

Extrait du dossier envoyé à Canaux de Bretagne

Nous avons aussi prévenu les autorités compétentes, à savoir les pompiers du secteur qui se sont chargés de prévenir à leur tour la gendarmerie.

Notre dossier mêlant nettoyage des rives en partenariat avec l’association The Sea Cleaners Bretagne et initiation à la pêche à l’aimant a donc été validé après plus de 4 semaines de suivi du dossier … Il faut donc prévoir du temps pour obtenir la possibilité de mener ce genre d’opération !

Le matériel

Concernant le matériel de pêche à proprement parlé nous avons suivi les conseils des Lokmyh et commandé le Pack Complet – Aimant 360° – Easy sur Internet. Pack comprenant un aimant 360°, sa coque de protection, une corde de 20m et une boîte pour ranger tout ça. Pour les détails techniques on vous laisse chercher un peu, ce qu’il faut savoir c’est que pour débuter dans de bonnes conditions avec un aimant qui n’est pas un gadget c’est un bon choix que de prendre cet aimant.

Nous avons trouvé des gants de travaux solides et pas cher chez Brico Cash (à Pontivy le matin même) et nous les avons intégrés dans le pack CITO, avec des gants de couleurs différentes pour ne pas les confondre avec les gants du pack CITO “classique”.

Les stickers viennent d’une commande chez Sticker Mule (10 stickers pour même pas 1€) et les woodcoins de l’atelier de Pypa49 (encore MERCI à lui aussi !) … le geocoin gravé dans la pièce de métal n’était pas prévu au départ mais là encore c’est Pypa49 qui nous a fait une belle surprise en nous offrant ce bel objet.

Retour en photos

Voilà les différentes phases de la pêche à l’aimant avec : des gants de protection, de la place autour de soi pour faire son lancer, puis la récupération de son aimant (vous aurez noté que la corde est attachée à quelque chose pour éviter de perdre son aimant suite à un lancé trop puissant) avec les déchets métalliques accrochés dessus !

Un grand merci aux pêcheurs à l’aimant locaux qui sont venus s’associer à notre démarche et qui auront mis à disposition leur matériel et leur expérience pour la partager avec toutes les personnes intéressées par cette drôle de pêche.

Bilan de nettoyage

Même si nous n’avons pas toujours l’habitude de “mesurer” l’ampleur de nos actions cette fois ci avec l’aide nos comparses de The Sea Cleaners nous avons pu estimer la quantité de déchets collectés. Sur les bords de rives il y avait peu de déchets mais dans l’eau nous aurons donc collecté près de 50 Kg de déchets métalliques en comptant le VTT … ce n’est pas rien !

Une belle couverture médiatique

Pour l’occasion et encore par le biais des contacts d’Erwan nous avons pu avoir une très belle couverture médiatique dans Ouest-France et Pontivy Journal. Les articles avant l’évènement nous aurons permis de toucher un grand public et ainsi de sensibiliser les habitants du secteur.

On remet ça ?

Nous sommes toujours partant pour une nouvelle opération de nettoyage via la pêche à l’aimant, des contacts sont déjà en cours pour des projets à venir.

Toujours est-il qu’il faut s’y prendre à l’avance et bien préparer ce genre d’opération pour être bien dans le cadre légal.

En effet les différentes préfectures ne voient pas d’un œil favorable le développement des pêches à l’aimant “sauvages” …

Si vous envisagez de faire ce genre d’opérations prenez contact avec les autorités compétentes pour ne pas être hors la loi !

A lire aussi