Les différentes étapes de la publication d’une géocache

Visits: 75

Dans un billet publié sur le blog du HQ Geocaching, Genevieve nous donne quelques informations sur les étapes possibles de la demande de publication d’une géocache. Faisons le point avec elle :

Vous avez trouvé l’emplacement et le contenant parfaits, vous avez vérifié que tout est conforme aux directives, et après avoir mis la touche finale à la page de la cache pour votre nouvelle cache, vous soumettez votre nouvelle géocache pour publication. Félicitations !

Vous n’êtes plus qu’à une étape de la publication de votre nouvelle cache sur la carte du géocaching. Cette dernière étape, le processus de révision, est importante et peut être très différente pour chaque cachette.

Ci-dessous, nous partageons trois scénarios pour démystifier le processus et aider les nouveaux poseurs à savoir à quoi s’attendre après avoir appuyé sur le bouton de soumission.

Scénario 1 : Votre géocache est publiée

Si vous avez pris connaissance des lignes directrices connues sous le nom des “sacro saintes guidelines” et que vous avez bien réfléchi à votre géocache et à son emplacement, il y a de fortes chances que le réviseur/reviewer bénévole de la communauté des géocacheurs n’ait pas de questions ou de commentaires à formuler. Votre cache sera publié après avoir été examiné si elle respecte les consignes propres à la France.

Attention : Cet examen est un examen à distance ! Le reviewer ne se rend pas sur le terrain pour vérifier si vos informations ou les coordonnées de l’emplacement de la cache sont correctes. Il vérifie principalement que votre cache respecte les règles, les guidelines ou directives de poses.

Il est important de se rappeler, cependant, que même si tout est en ordre avec votre nouvelle cache, il peut s’écouler un certain temps avant qu’elle ne soit publiée. En général, l’examen commence dans les sept jours suivant la date à laquelle vous avez soumis votre cache, mais cela peut prendre plus de temps dans la semaine précédant ou suivant les vacances et les grands événements de géocaching.

Si vous avez besoin de demander la parution d’une cache à une date bien précise (pour faire une surprise à un des copains géocacheurs dont c’est l’anniversaire par exemple) prenez vous-y à l’avance ! Les reviewers sont des bénévoles et ils ont une vie à côté !

Il vous est aussi possible de demander à l’avance à un reviewer de publier une série ou un circuit à une date précise par exemple, comme pour un évent … même si l’évent en lui même n’a pas vocation à inviter les géocacheurs présents à partir à la “chasse aux géocaches” … Il suffit alors d’attendre la fin de l’évent pour pouvoir les “libérer” de cette obligation ! Dans le cas d’un circuit il convient de s’y prendre bien à l’avance (au moins une quinzaine de jours) afin que le reviewer dispose de suffisamment de temps pour valider ou non vos différentes caches.

Les reviewers francophones

riviouveurmiguaineKuzhadweletKonaitusaVandergoreRepassaire, The Publisher, AuBonheurDesCaches, PhilaCache et assistantGCfr  sont les 10 reviewers francophones. Ce sont eux qui vont réviser et publier vos demandes de parution de géocaches et d’évents.

Pour les earthcaches c’est GeoAwareFRA1 qui est aujourd’hui le seul réviseur pour valider ce type de cache.

Scénario 2 : votre reviewer a besoin de plus d’informations

Parfois, le reviewer aura besoin de plus d’informations sur votre géocache afin de compléter le processus d’évaluation. Les questions les plus courantes qu’il pourrait poser sont les suivantes

Comment votre cachette est-elle cachée ? Quel contenant avez-vous utilisé ? Si elle n’est pas près de chez vous, quel est votre plan pour l’entretenir ?

Si ce type d’information ne figure pas dans la description de votre cache (ce n’est pas une obligation), vous pouvez indiquer dans votre demande de publication tous les détails sur votre cache. Ces notes n’apparaîtront pas sur la page de la cache après sa publication mais permettront au reviewer de valider les différents points à propos des guidelines.

Ainsi si votre cache est une “other” vous avez à indiquer quel est le type de camouflage que vous avez réalisé afin d’éviter par exemple de poser une cache camouflée en hôtel à insecte (ce qui est interdit par les guidelines aujourd’hui) … De même si vous crée une énigme il faudra expliquer comment il est possible de trouver la réponse afin de valider la réponse proposée.

Bref pensez à communiquer avec le reviewer, plus il aura d’infos sur votre géocache plus simple sera le processus de validation de votre géocache.

Scénario 3 : Quelque chose doit être modifié

Un dernier scénario courant est que votre reviewer remarque quelque chose à propos de votre géocache qui doit être modifié avant qu’il puisse la publier.

Par exemple, il se peut que votre géocache soit située à moins de 161m de l’emplacement final ou du point de repère physique d’une cache multiple ou d’une cache mystère, ou qu’elle soit trop proche d’une zone interdite, comme une propriété ferroviaire.

Si vous recevez ce genre de nouvelles de votre examinateur, ne vous inquiétez pas. Vous n’avez pas d’ennuis, votre évaluateur vous aide simplement à vous assurer que votre nouvelle géocache est sûre et qu’elle fera vivre de belles expériences à tous ceux qui la trouveront.

La meilleure chose que vous puissiez faire est de répondre rapidement à votre évaluateur et de prendre des mesures pour modifier ce qui doit l’être.

On continue de discuter sur le sujet ?

Si le sujet de la pose de géocaches vous intéresse n’hésitez pas à intervenir sur cet article et posez vos questions. Nous tenterons d’apporter des réponses … De même si vous avez des anecdotes spécifique concernant ces différentes étapes de publication de vos géocaches cela peut intéresser d’autres géocacheurs moins habitués … On attends vos retours et on se prévoit de nouveaux articles sur ce sujet dans les semaines et mois à venir !

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.